COLLÈGE DESCARTES

2, rue Lavoisier

59370 MONS EN BAROEUL

Tél. 03.20.04.15.05 - Fax 03.20.04.59.89

mail. : ce.0590155y@ac-lille.fr

Le collège Descartes bouillonne de vitalité et de nouveautés. Ce blog a été créé pour témoigner de ce qui s'y passe. Nous vous y présentons notre agenda, quelques projets, des réalisations d'élèves, les enseignants et tout le personnel qui s'y active… Pour découvrir nos articles, il vous suffit de cliquer sur le titre du site “Collège Descartes De Mons-En-Baroeul”.

vendredi 2 mai 2008

ÉCRIVAINS DU COLLÈGE

VOUS TROUVEREZ DANS LA RUBRIQUE “ÉCRITS” DES TEXTES COMPOSÉS PAR LES ÉLÈVES DU COLLÈGE. IL ONT ÉTÉ TRAVAILLÉS DANS LE CADRE D'UN SUJET DE RÉDACTION, DONNÉ EN COURS DE FRANCAIS, OU MOTIVÉS PAR UNE INSCRIPTION À UN CONCOURS. CELUI-CI A REMPORTÉ UN PRIX L'ANNÉE DERNIÈRE AU CONCOURS “PAR MOTS ET PAR MONTS”, ORGANISÉ PAR LA VILLA MONT-NOIR, SUR LE THÈME DU REFLET ET DES MONDES IMAGINAIRES.


LE REFLET

Je vois un arbre défeuillé, une veille maison abandonnée, des gens qui passent acheter leur pain, des enfants qui pleurent et qui crient, les voitures polluent, les gens sont malades et des ambulances sont nombreuses. C’est un monde habituel où les gens vivent sans joie et sans surprise.

Mais moi, je vois au-delà de cela. C’est un reflet de ce monde, tout ce qui se passe ici se passe là-bas, mais en mieux. Il n’y a pas deux jours où ils font la même chose. Les personnes ne sortent pas que pour aller acheter leur pain. Au contraire, elles se promènent et prennent leur temps. Ce n’est pas comme ce monde qui est toujours stressé et malade.

De l’autre côté, les enfants ne pleurent pas, il n’y a pas de maisons abandonnées, les voitures ne polluent pas et les ambulances n’existent pas. Les enfants vont à l’école avec plaisir.
Dans mon monde, tout le monde vit bien. Dans le vrai monde c’est tout le contraire, mais il y a des inconvénients : le canal, que dans aucun autre monde il n’y aura, et son reflet magnifique. Moi je ne quitterai pas ce monde pour un reflet qui d’un jour à l’autre peut sombrer.

Le canal et son pont sont ma maison et mon petit jardin secret, c’est le parfait reflet. S’il n’y avait pas de reflet, j’aurais déjà sombré. Mais ce canal est unique et reflète un univers que nous pourrions avoir ; mais les gens sont habitués alors je les laisse passer sans même me soucier de leur monde. Car le mien c’est le reflet !

Anissa C. (6ème)

1 commentaire:

  1. Marwa 30 juin 2008 à 8:59

    c’est le texte d’Anissa,elle avait gagné le concours !

    RépondreSupprimer